LIBAN : TERRE DE LÉGENDES

Circuit de 9 jours – à partir de 900 €
Thème : culturel et historique

Perdue dans la nuit des temps, l’Histoire d’une grande civilisation s’est forgée ici, au pays de Canaan devenu Phénicie, et plus tard Liban à l’aube de l’ère moderne.

Sur 10 452 km², le Liban est un condensé de vies, de civilisations majeures venues conquérir cette terre où naquit et précéda une autre civilisation brillante, unique, à l’origine d’inventions remarquables, celle des Phéniciens.

Doté d’une riche variété de paysages et d’ambiances, d’un patrimoine d’exception classé au patrimoine mondial de l’Unesco, d’un art culinaire dont la réputation n’est plus à faire, vous y découvrirez le brassage des cultures entre Orient et Occident.

Ahlane wa Sahlane! Soyez les bienvenus, à l’ombre de son Cèdre.

Tarifs du circuit de 9 jours

Services inclus dans notre tarif

  • Les vols domestiques ;
  • Les transferts aéroports et les transports intérieurs ;
  • L’Hébergement en chambre double et le petit déjeuner ;
  • Accompagnement d’un guide francophone ;
  • Les entrées aux sites et musées prévus au programme ;
  • Notre assistance 24h/24.

Ce qui reste à votre charge

  • Les frais de visa
  • Les vols internationaux ;
  • L’assurance de voyage ;
  • Les déjeuners et dîners ;
  • Les pourboires aux équipes locales ;
  • Les dépenses personnelles.

Beyrouth, insaisissable, si surprenante au premier regard, est la ville de tous les contrastes. Bouillonnante, fébrile, elle respire la vie à chaque coin de rue et ne demande pas à être comprise mais juste à être vécue. Plus tard seulement, elle devient attachante.

De son passé, elle garde de beaux palais et des joyaux architecturaux qui retracent toute sa gloire d’antan. Aujourd’hui, son ultra-modernisme est là pour affirmer qu’elle renaît toujours de ses cendres, dynamique, le cœur vibrant de mille et une histoires.

Sa légende et sa force se résument en quelques mots :

« Beyrouth, mille fois morte et mille fois revécue… »

Gibran Khalil Gibran.

Sidon, comme toutes les villes phéniciennes, regarde inlassablement la mer.

Au bout d’une longue allée pavée de vieilles pierres, un château posé sur les flots !

Saïda, ou Sidon dans l’Antiquité, est très pittoresque; son vieux quartier est calé entre le château de la Terre (château Saint-Louis) et le château de la Mer.

Saisissez toute son atmosphère en déambulant dans les ruelles étroites des souks qui ont gardé leur âme d’antan et leur cachet traditionnel.

Tyr, appelée Sour aujourd’hui, valeur universelle exceptionnelle (Unesco)

Tyr, « la Reine des mers », réputée autrefois pour sa grande beauté, prospéra comme Cité-Etat jusqu’à dominer le commerce maritime et terrestre à l’est de la Méditerranée. Habiles navigateurs et marchands chevronnés, les Phéniciens vont établir des échanges commerciaux avec l’Occident et créer des comptoirs et des colonies florissants tels que Cadix et Carthage.

Bien des découvertes de leur artisanat nous sont parvenues : céramiques et objets en verre, bijoux et accessoires, le travail du bronze et de l’ivoire, les étoffes teintes dont la pourpre réservée aux souverains et à la noblesse, et bien sûr l’extraordinaire bois de Cèdre du Liban exporté dans tout le bassin méditerranéen.

Ses prodigieux vestiges archéologiques, classés au patrimoine mondial de l’Unesco, vous donneront toute la mesure de la puissance et du pouvoir des marchands tyriens dans l’antique Phénicie.

Deir el-Qamar :
Le village de Deir el Qamar, ou « Couvent de la Lune », outre ses jolis toits rouges a gardé tout son cachet d’antan. Le charme de ses ruelles sinueuses et étroites invite à la déambulation pour admirer les maisons et l’architecture atypiques de ce lieu.
Sous la période phénicienne, le peuple aurait construit un temple dédié à la lune, considérée alors comme divinité.

Beittedine et la réserve des Cèdres du Chouf :
Ce palais au riche passé historique fut réalisé par des architectes italiens, ce qui lui confère à la fois un style baroque, des réminiscences d’Andalousie et la spécificité de l’architecture libanaise. La splendide région du Chouf, entre espace grandiose et beaux paysages, sert d’écrin au palais de Beittedine.

Anjar valeur universelle exceptionnelle (Unesco).

A 58 km de Beyrouth, Anjar nichée dans la riche plaine de la Bekaa, est le témoignage d’une seule époque et d’une seule civilisation, celle des Omeyyades.
Ville bâtie sous le califat de Walid 1er au début du VIIIe siècle, Anjar était un important centre de commerce situé dans les terres – à la différence des ports phéniciens en mer Méditerranée -, et reliait notamment Beyrouth à Damas.
Les ruines y sont extraordinaires et laissent découvrir une architecture omeyyade grandiose, inspirée des villes de l’Antiquité.

Baalbek valeur universelle exceptionnelle (Unesco).

Baalbek se situe à 1175 m d’altitude au pied de l’Anti-Liban, à l’orée de la riche plaine de la Bekaa.
A l’origine lieu de culte des divinités phéniciennes, Baalbek sera transformé et dédié à l’adoration de Jupiter, Vénus et Mercure (ou triade héliopolitaine) lors de la conquête romaine. Colossal site archéologique, cet ensemble de temples et de vestiges forme un sanctuaire des plus importants du monde antique, et des mieux préservés aujourd’hui. Sa construction s’étala sur plus de deux siècles.

Wadi Qadisha et la forêt des Cèdres de Dieu : valeur universelle exceptionnelle (Unesco).

Ici, beauté naturelle incomparable et histoire monastique s’entremêlent, comme une invitation à la spiritualité, la contemplation ou la médiation.
La tradition séculaire des ermites et moines reclus perdure, dans le cadre d’une vallée où, perchés à flanc de falaises rocheuses, les monastères et ermitages défient le temps.
Le site de Wadi Qadisha offre au visiteur des sentiers de randonnée dans un environnement idyllique et la découverte de magnifiques monastères bâtis au cours de la première phase de l’expansion du christianisme. La plus petite vallée abrite le plus grand monastère, celui de Qozhaya. D’autres, tels que le monastère de Qannoubine, Notre-Dame de Hauqqa, et Mar Elisha restent incontournables.
Enfin, passer par Wadi Qadisha est une invitation à la promenade au cœur des Cèdres de Dieu, les deux sites sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Tripoli, la belle Orientale est surnommée « la ville qui embaume ». Sous les arcades de ses souks s’exhalent de délicieux parfums d’épices et de mets gourmands qui régalent la vue avant le palais. Son existence remonte au IXe siècle avant J.-C.
Comptoir phénicien très convoité, la ville verra l’arrivée d’autres peuples venus conquérir la riche cité : après les Phéniciens suivront les Grecs, puis les Romains et les Byzantins. Bien plus tard conquise par les Croisés, elle sera reprise par les Mamelouks.
Aujourd’hui, Tripoli est une ville très dynamique dotée d’un commerce florissant.

Byblos valeur universelle exceptionnelle (Unesco).

Jbeil, de son nom historique Byblos, est un exceptionnel témoignage du brassage des civilisations depuis plus de 8000 ans avant J.-C.

La présence humaine constante à Byblos témoigne de l’attractivité permanente de cette ville où vous découvrirez des trésors d’architecture y relatant la présence des Phéniciens, des Perses, des Romains, des Croisés et enfin des Ottomans. Ce mélange d’influences entremêlées vous invite à traverser des siècles d’histoire au fil d’une visite fascinante, entre tradition et modernité, entre Orient et Occident.

Jour 1
Jour 1

BEYROUTH

Arrivée à Beyrouth et accueil par votre guide francophone.
Temps de repos. (Possible visite guidée nocturne).
Nuit à l’hôtel.

Beyrouth - El-Raouché, vue depuis la promenade de la Corniche
Jour 2
Jour 2

BEYROUTH

La première journée, pour mieux appréhender la capitale libanaise, vous découvrirez au cours d’une balade la célèbre Corniche et la grotte aux Pigeons, le Grand Sérail, la place de l’Etoile, la tour de l’Horloge, et en chemin, vous visiterez la grande mosquée Al- Amine, La basilique Saint-Georges des Maronites, les jardins du pardon et l’église orthodoxes Saint-Georges, la place des Martyrs.

Dans l’après-midi, une visite au ravissant musée national de Beyrouth vous donnera un aperçu de l’histoire du Liban à travers les civilisations du bassin méditerranéen.

Nuit à Beyrouth.


Vous visiterez :

La Corniche, la place de l’Etoile, la tour de l’Horloge, la grande mosquée Al Amine et la basilique Saint-Georges, l’église orthodoxe Saint-Georges, la place des Martyrs, le musée national de Beyrouth.

Jour 3
Jour 3

SAÏDA ET SOUR (TYR) : UNESCO

Route de Beyrouth vers Saïda.
A Saïda, visite du château de la Mer, puis promenade dans le souk pour découvrir ses petites échoppes et ses allées pittoresques sous de vieilles arcades de pierres.
Au passage, on pourra admirer l’architecture de la maison Debanné avant de découvrir le musée du savon, dans une ancienne demeure, admirablement restaurée.
Nous passerons au pavillon de repos de Khan el Franj, autrefois consulat de France.
Enfin, nous visiterons le hammam qui vient de rouvrir ses portes, après restauration.


Vous visiterez à Saïda :

Le château de la Mer, le vieux souk, la maison Debanné, le musée du savon, le pavillon de Khan el-Franj, le hammam.

Saïda - le château de la Mer
Sidon – le château de la Mer

Visite de Sour (Tyr):

Al Bass : Aussi beau que surprenant, le site archéologique d’Al Bass, recèle des merveilles parmi lesquelles un immense hippodrome considéré comme l’un des mieux conservé du monde romain, une vaste nécropole romaine, une chapelle funéraire, une fontaine sépulcrale, un arc de triomphe monumental qui achève la voie principale, et bien d’autres trésors qui en font un lieu incontournable.

Al Medina : C’est au coucher du soleil que le site archéologique d’Al Medina revêt de somptueuses couleurs flamboyantes et sa voie romaine, bordée de magnifiques colonnes de marbre, révèle toute la magie et le romantisme de ce lieu.

Nuit à Tyr.


Vous visiterez à Tyr :

Les sites archéologiques de Tyr.

Liban - Tyr site archéologique - Unesco
F1 Liban - Bois de cèdre acheminé aux ports -Bas-relief musée du Louvre
F2 Liban - Chargement du bois de Cèdre Bas-relief musée du Louvre
F3 Liban - Navigation Transport du bois de cèdre Bas-relief Louvre
Jour 4
Jour 4

DEIR EL-QAMAR

Route de Tyr jusqu’à Deir el-Qamar.

Depuis le « midan » (ou place centrale), découverte des monuments historiques de Deir el-Qamar : la petite mosquée de l’émir est la plus ancienne du Mont-Liban, le sérail de l’émir Youssef Chehab est un palais du XVIIIe s., et au bout de la place, l’église de Saïdet el-Tallé (N.-D. de la Colline). En face, nous pourrons admirer l’architecture (extérieure, le palais ne se visite pas !) du palais Ahmed Chéhab et le Sérail de Fakhreddine II, œuvre d’architectes toscans. Puis visite de la Kaïssariyé, autrefois un prospère souk de la soie, et d’une ancienne synagogue transformée en salle d’étude du Centre culturel français. En route, à mi-distance entre Deir el-Qamar et Beiteddine, on peut admirer le château de Moussa, construit au XXe siècle (1962 à 1997) par un fantasque maçon. Visite du palais de Beiteddine et de la réserve de Maasser el-Chouf. Nuit à Deir el-Qamar.


Vous visiterez à Deir el-Qamar :

Le village de Deir el-Qamar ou « Couvent de la Lune », Le riche palais historique de Beiteddine, la réserve des Cèdres de Maasser el-Chouf.

Jour 5
Jour 5

ANJAR ET BAALBEK

Route de Deir el-Qamar à Anjar :

De ses monuments remarquables, nous visiterons le Grand Palais, premier monument découvert en 1949. Au nord, les ruines de la Mosquée, où une porte d’entrée réservée au calife était séparée de l’entrée publique.
Nous découvrirons le Petit Palais, très bien préservé et agrémenté de motifs décoratifs gréco-romains. Nous terminerons par les Thermes, construits sur le modèle romain.


Vous visiterez à Anjar :

Le Grand Palais, les ruines de la Mosquée, le Petit Palais, les Thermes d’inspiration romaine.

Ruines de Anjar 1 - Unesco
Ruines de Anjar 2  (© Photo de Madame Anne-Laure Rousselot)
Ruines de Anjar 3 (© Photo de Madame Anne-Laure Rousselot)

Remarquez les monolithes, présents avant l’arrivée des Romains (il y en a 24), très impressionnants par leur gigantisme et dont le plus lourd pèse plus de 800 tonnes.
Nuit à Bcharré.


Vous visiterez à Baalbek :

L’ensemble des Temples de Jupiter, Bacchus, Vénus et Mercure, ainsi que l’Odéon.

Ruines de Baalbek 1- Unesco
Ruines de Baalbek 2 - Unesco
Baalbek Temple de Bacchus et de Jupiter (© Photo de Madame Anne-Laure Rousselot)
Jour 6
Jour 6

BCHARRÉ ET WADI QADISHA

Bcharré, à 1400m d’altitude, est à la fois la ville natale de Gibran Khalil Gibran et la porte d’entrée à la Wadi Qadisha (ou Sainte vallée) et aux célèbres Cèdres de Dieu (Arz el-Rab).
Le matin, visite des monastères de Qozhaya et de Qannoubine, en plein cœur de Wadi Qadisha. L’après-midi, promenade dans la forêt des cèdres de Dieu, à 6 km de Bcharré.

Nuit à Tripoli.


Vous visiterez :

Les monastères de Qozhaya et de Qannoubine, balade dans la forêt des Cèdres de Dieu.

Drapeau du Liban
Liban - les Cèdres Wadi Qadisha Unesco
Liban - Monastère de Qozhaya -Wadi Qadisha
Liban - Wadi Qadisha (Source Wikipedia)
Jour 7
Jour 7

TRABLOUS (TRIPOLI)

Visite de Tripoli: Au cœur de la vieille ville, vous serez fascinés par le pittoresque enchevêtrement des allées du souk de Tripoli. Autrefois utilisé comme hôpital par les Croisés, c’est aujourd’hui un superbe souk du XIVe siècle, abritant de petites échoppes accolées les unes aux autres. Puis visite du Château de Saint-Gilles, forteresse bâtie par les Croisés. Nous poursuivrons par la Grande Mosquée Al Mansouri, la belle Madrassa Al Qartawiyat et le Hammam Ezzedine ainsi que la mosquée Taynal, l’un des plus beaux monuments de Tripoli. Dans l’après-midi, découverte des bâtiments de la Foire internationale conçus par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer et le quartier d’El Mina. Nuit à Byblos.


Vous visiterez :

Le souk de Tripoli, le château de Saint-Gilles, la Grande Mosquée Al-Mansouri, la Madrassa al-Qartawiyat, le Hammam Ezzeddine, la mosquée Taynal, les bâtiments de la Foire internationale.

Jour 8
Jour 8

JBEIL (BYBLOS)

Visite :
Depuis le port de pêche, la balade nous emmène le long des remparts vers le vieux souk et le site archéologique de Jbeil. Nous y découvrirons notamment le Château des croisés, les remparts antiques, le théâtre romain avec vue sur mer, la Forteresse perse, le temple de Baalat-Gebal…
Ensuite, déambulation dans la ville médiévale très bien préservée puis visite de l’’église Saint-Jean-Baptiste. Nous terminerons par un temps dédié au shopping dans les allées du souk.

(Ici, on peut inclure la visite des Grottes de Jeita !)


Vous visiterez à Byblos :

Le port de pêche, le vieux souk, le site archéologique, le Château des croisés, la ville médiévale, l’église Saint-Jean-Baptiste.

Jour 9
Jour 9

BEYROUTH

Retour à Beyrouth et temps libre avant le transfert aéroport et vol international.

Liban - Beyrouth

circuit